VLADIVOSTOK –> KHABAROVSK: Première étape en Eurasie / Primer tramo en Eurasia

9.7.2010. KM 48 235 –-> KM 49 111

Stravtuitye!

Mais qu’est-ce qu’on est bien en Russie! Les tracas administratifs de Vladivostok sont derrière nous et on découvre peu à peu un pays que nous aimons chaque jour un peu plus.

Pero que bien que estamos en Rusia! Ahora si, los trámites pesados de Vladivostok están detrás nuestro y descubrimos de a poco un país que queremos cada día más. 

Road 003

Nos derniers jours chez Boris et Mari ont été géniaux. Le week end dernier, la ville fêtait ses 150 ans et toutes les rues étaient remplies de gens endimanchés. Ça sentait bon la fête, la bonne humeur et comme toujours en Russie... l’alcool.

Nuestros últimos días en lo de Boris y Mari fueron geniales. El fin de semana pasado, la ciudad festejaba sus 150 años y las calles estaban llenas de gente. Había rico olor a fiesta, buen humor y, como siempre en Rusia, alcohol!
 Vladivostok 078

Vladivostok 079 Vladivostok 081

Vladivostok 086

On a passé les journées de vendredi et samedi à marcher dans les rues de Vladivostok, à parcourir les librairies pour trouver des cartes routières, à écouter Boris nous parler de son pays. On aime beaucoup quand il nous parle de l’époque soviétique et qu’au même moment on en trouve les dernières traces dans le paysage urbain.

Pasamos el viernes y el sábado caminando en las calles de Vladivostok, buscando mapas de carreteras, escuchando a Boris hablarnos de su país. Nos gusta mucho cuando nos cuenta de la época soviética y que al mismo tiempo encontramos sus últimos restos en el paisaje urbano.

Vladivostok 072
Vladivostok 076
Vladivostok 058
Vladivostok 060 Vladivostok 063

Puis c’est le dimanche qui est arrivé et avec lui un astre dont nous avions presque oublié l’existence: le soleil. Boris et Mari n’ont fait ni une ni deux: ils ont appelé deux couples d’amis et on est tous partis à la plage. C’était un dimanche plein de couleurs, c’était un dimanche de  carte postale, c’était bien!

Entonces llegó el domingo y con él un astro que casi habíamos olvidado: el sol. Boris y Mari no dudaron un segundo: llamaron a dos parejas de amigos y nos fuimos… A la playa! Fue un domingo hermoso, un domingo lleno de colores, fue genial!

Vladivostok 098

Vladivostok 093 Vladivostok 096

Vladivostok 094
 Vladivostok 097

Ce fut notre dernière journée sur Vladivostok. Lundi matin, nous nous sommes levés de bonne heure, histoire d’expédier les affaires courantes: entretiens avec la chaîne de TV PTR, réparation de l’appareil photo (qui ne voulait plus démarrer) et révision de la kombi. La semaine que nous venions de passer nous avait donné des fourmis dans les jambes et  nous n’attendions qu’une chose: reprendre la route!

Fue nuestro último día en Vladivostok. El lunes nos levantamos bien tempranito para cumplir con todas nuestras obligaciones: entrevista con el canal de TV PTR, reparación de la cámara (que no quería más arrancar) y revisión de la kombi. La semana que acababa de pasar nos había dado picazones en las piernas y esperábamos una sola cosa: volver a tomar la ruta!

Vladivostok 105

Nous sommes partis sur les coups de 15h. Le ciel était couvert mais l’excitation était immense. C’était comme le premier jour, en quittant Mar del Plata. Jamais depuis le début de cette aventure nous n’avions eu un si grand espace de liberté face à nous. Brest se trouve à des milliers et des milliers de kilomètres mais il n’y a pas une mer, par un fleuve, pas un obstacle que Renata ne puisse franchir. L’Eurasie s’offre à nous et on était heureux de faire enfin sa connaissance!

Nos fuimos a las tres de la tarde. El cielo estaba nublado pero la ansiedad era inmensa. Fue como el primer día, cuando dejamos  Mar del Plata. Nunca desde el principio de esta aventura habíamos tenido semejantes espacios de libertad frente a nosotros. Brest está a miles y miles de kilómetros pero no hay ningún mar, ningún río, ningún obstáculo que Renata no podrá pasar. El continente Eurasiático se abre en frente nuestro y estamos muy felices de conocerlo!
 Road 006

L’extrême Est de la Russie nous a surpris. Le Far East, comme on l’appelle souvent, est plus boisé que ce à quoi nous nous attendions. Plus peuplé aussi: tout est relatif bien sûr mais les villes et les villages se succèdent à intervales réguliers. Il y a de l’activité, les trains chargés de marchandises défilent sur les rails du Transsibérien et on croise beaucoup de camions. La route est en meilleure condition que ce à quoi nous nous attendions même s’il n’est pas rare de tomber sur des portions non goudronnées et que les nids de poules se comptent par millions.

El extremo Este de Rusia nos sorprendió. El Far East, como lo llaman comúnmente, es más verde de lo que pensábamos. Más poblado también: las ciudades y pueblos se suceden a intervalos regulares. Hay bastante actividad, los trenes cargados de mercancías pasan en las vías del Transiberiano y vemos muchos camiones. La carretera es mucho mejor de lo que esperábamos, aunque sea muy común tener que andar sobre ripio y que los posos se cuenten por millones.

Road 012 
Road 017

Les villages sont chouettes, souvent remplis de vie, toujours faits de ces petites maisons de bois qui font penser aux comptes pour enfants. A la différence des grandes villes, on y retrouve plus facilement les traces du passé, comme ces deux Lada abandonnées. Leur propriétaire a dû acheter une voiture japonaise, comme 8O% des gens à l’Est de l’Oural… On croise aussi beaucoup d’usines, généralement près des villages mais parfois au milieu du vide. Dans la plupart des cas il s’agit d’énormes structures complètement délabrées mais dont les cheminées continuent de cracher leur fumée.  Nous avons vu une rivière orange et une immense usine en construction dont la cheminée indiquait “1989”. Elle n’a jamais été terminée…

Los pueblos son simpáticos, muchas veces llenos de vida, siempre hechos de estas casitas de madera que hacen pensar a los cuentos para niños. Al contrario de las grandes ciudades, se encuentran más fácilmente los vestigios del pasado, como estas dos LADA abandonadas. Seguro que su propietario se compró un auto japonés, como el 80% de la gente que vive al Este del Ural… También vimos muchas fábricas, por lo general cerca de los pueblos pero a veces en el medio de la nada. En la mayoría de los casos se trata de enormes estructuras casi destruidas pero que siguen escupiendo humo. También hemos visto un río naranja y una inmensa fábrica en construcción cuya chimenea indicaba “1989”. Nunca fue terminada…

Road 008 Road 009Road 010 Road 019Road 021   
Nous avons roulé deux jours en direction du Nord, pour contourner la Chine et pouvoir commencer notre course vers l’Ouest. Aidés de posts-its pour ne pas oublier comment demander le plein de sans plomb 92 et poussés par des russes qui sont le peuple qui nous salue le plus sur la route, nous sommes arrivés mardi soir à moins de 150 kilomètres de Khabarosk, l’autre grande cité de l’Est Russe, à 750 kilomètres au Nord de Vladivostok.

Anduvimos dos días hacía el Norte, para contornear China y poder empezar nuestra carrera hacía el Oeste. Ayudados por papeles para no olvidar como pedir gasolina y empujados por rusos que son el pueblo que más nos saluda en la ruta, llegamos el martes por la noche a menos de 150 kilómetros de Jabárovsk, la otra gran ciudad del Este Ruso, a unos 750 kilómetros de Vladivostok.

Road 013 
Road 026

On avait déjè décidé de s’arrêter dormir avant d’y arriver quand nous voyons une voiture garée sur le bas-côté, capot ouvert, un homme penché sur le moteur et une femme qui essayait d’arrêter le traffic. Equipés comme nous sommes désormais, ça aurait été vache de ne pas stopper… Et c’est comme ça que nous avons fait la connaissance de Sonia et Vovan. Leur voiture a redémarré facilement et malgré nos difficultés à  nous comprendre nous avons pu échanger quelques mots et prendre une photo-souvenir.

Ya habíamos decidido parar para dormir antes de cruzarla cuando vemos un auto estacionado al costado, capot abierto, un hombre mirando el motor y una mujer tratando de parar el tráfico. Con todo el equipamiento que tenemos ahora hubiésemos sido bien malos si no parábamos… Y es así como conocimos a Sonia y Vovan. Su coche arrancó rápidamente y a pesar de nuestras dificultades para entendernos pudimos intercambiar algunas palabras y tomar una foto del recuerdo.

Javarovosk 002

Nous n’avons pas roulé plus de 5 kilomètres avant de voir leur voiture nous dépasser, avec Vovan penché à la fenêtre et qui nous faisait signe de nous garer. Il avait un téléphone portable dans la main. “C’est notre amie Axana. Elle parle anglais. Elle va traduire”. La voix est jeune, gentille et nous dit comme ça: “Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Sonia. Elle fête ses 35 ans et elle serait très heureuse que vous veniez chez eux, à Khabarosk”...
Rabarosk… En avant toutes!

No hemos andado más de 5 kilómetros antes de ver su coche pasarnos, con Vovan a la ventana, haciéndonos signo de parar. Tenía un celular en la mano. “Es nuestra amiga Axana; habla inglés y va a poder traducir”. La voz suena joven y muy simpática. Dice así: “Hoy es el cumpleaños de Sonja. Festeja sus 35 años y sería muy feliz que vengan a su casa, en Jabárovsk”.
Jabárovsk… Allá vamos!
 

Javarovosk 004

Nous sommes arrivés chez Vovan et Sonia après deux heures de route, une fois la nuit tombée. Là bas, nous avons passé une soirée formidable, à manger des plats tous aussi délicieux les uns que les autres et à boire non pas de la vodka mais de la tequila russe! Pas toujours facile de leur refuser un verre!

Llegamos a lo de Vovan y sonja después de sos horas de ruta, con la noche ya bien negra. Ahí, pasamos una noche hermosa, comiendo platos tradicionales más ricos los unos que lo otros y tomando tequila ruso! no es nada fácil negarlos un vaso!

Javarovosk 009
De g. à dr. / De izq. a der. : Vován, Sonja, Olia (leur fille / su hija), Iris, Axana, Alexander 

Au départ, nous ne voulions pas rester plus d’une nuit mais les gens que nous venons de connaître sont géniaux. Ravarosk est une bien jolie ville et c’est vendredi soir qu’aura lieu la grande fête pour l’anniversaire de Sonia. Quand nous leur avons finalement dit qu’on pouvait rester quelques jours, ils se sont montrés tellement heureux… Ça donne chaud au coeur!

Al principio no queríamos quedarnos más de una noche pero la gente que acabamos de conocer es genial. Jabárovsk es una muy linda ciudad y viernes a la noche harán la gran fiesta de cumple de Sonia. Cuando les dijimos que al final nos podíamos quedar unos días más eran tan felices… Da calor al corazón!

Javarovosk 028 Javarovosk 025

Alors nous passons des jours tranquiles. Nous savons déjà où et avec qui nous fêteront l’anniversaire du chauffeur (grosse fête prévue ce vendredi soir!), nous découvrons une ville qui ne cesse de nous surprendre et surtout un peuple qui n’arrête pas de nous séduire, chaque jour un peu plus.

Entonces pasamos días muy felices. Ya sabemos en donde y con quién festejaremos el cumple del chofer (gran fiesta este viernes a la noche!), descubrimos una ciudad que no deja de sorprendernos y más que nada un pueblo que no para de seducirnos, cada día más.

Javarovosk 014

Vovan travaille comme chargé de sécurité dans une tour résidentielle toute neuve. La construction a 25 étages  et on est allés y faire un tour, pour avoir une vue générale de la ville. Pour des gens de notre génération, découvrir la ville soviétique a quelque chose de terriblement éclairant. On comprend d’oû viennent toutes les conceptions et utopies urbanistiques des années 1920 à 1970: la ville soviétique, c’est une immense banlieue française avec un petit centre historique…

Vován trabaja como encargado de seguridad en una torre residencial de 25 pisos y ayer nos fuimos al útlimo piso, para conocer la ciudad desde arriba. Fue muy interesante, especialmente para el urbanista del viaje…

Javarovosk 031
Javarovosk 022

On espère pouvoir en voir plus avant notre départ prévu samedi mais aujourd’hui la pluie est de retour. C’est pas grave, maintenant qu’on est entourés d’amis, c’est ciel bleu et soleil radieux tous les jours!

Esperemos poder mostrarles un poco más antes de nuestra salida planificada para el sábado pero hoy volvió la lluvia. Igual, no importa nada, ahora que estamos rodeados de amigos, hay cielo celeste y sol todos los días!

Passez un bon week end! / Que tengan un buen fin de semana!

________________________________________________________________________

P.S. : La semaine qui vient s’annonce longue. 2300 Kms nous séparent du lac Baïkal et il y a un segment de 500 Kms en terre battue! On nous a dit qu’il fallait près d’une semaine pour le passer! Ça nous paraît exagéré mais bon… Ne vous faites pas de soucis si on tarde à envoyer des nouvelles!

P.D. : La semana que viene debería ser larga. Tendremos que manejar 2300 Kms y antes de llegar al lago Baïkal hay un tramo de 500 Kms de ripio! Algunos nos dijeron que podríamos tardar una semana en pasarlo. Nos parece exagerado pero por las dudas… No se preocupen si tardamos a mandar noticias!

18 comments:

  1. Premières rencontres russes, premiers échanges amicaux... On sent que la culture est complètement différente de ce que vous avez pu voir jusqu'à présent! ... mais pourtant, toujours un bon acceuil, toujours des gens qui ouvrent leurs bras, leurs portes et leurs coeurs...
    Ce soir, si j'ai bien compris, une grose fête vous attends! ça tombe bien, Franck, c'est ton anniversaire, le deuxième qui tu fêtes sur les routes... Je souhaite qu'il t'enchante comme jamais, que tes voeux continuent de se réaliser...
    On sera patients pour les prochaines nouvelles, d'ici là, je pense fort à vous, et vous de tendres pensées

    Florence

    ReplyDelete
  2. Bon Anniversaire Franck. C'est ton anniversaire et pourtant ça aurait pu être ta fête, parce que nous commençons à en avoir marre...
    Marre de vous dire que nous avons une fois de plus trouvé cette entrée formidable avec encore de très belles rencontres.
    Attention quand même, plus vous avancez, plus vous trouvez les habitants des pays traversés sensationnels, qu'est ce que ça va être quand vous rentrerez en France...
    Plein de grosses bises et bonne continuation.

    ReplyDelete
  3. Les constrates sont saisissants!
    C'est incroyable comme l'on ressent la différence de culture entres tous les pays précédents et celui-ci...
    Une culture différents, mais à chaque fois un acceuil chaleureux et puis on vous ouvre les bras, les portes des maisons, les coeurs...
    C'est absolument fantastique..
    Si j'ai bien compris, ce soir il y a une grosse fête, ça tombe bien Franck, c'est ton anniversaire, le deuxième que tu fêtes sur les routes du Monde... Pourvu qu'il soit grandiose et riche en émotions...Bon Anniversaire Mon Grang Frère!!
    je vous souhaite le meilleur, je vous souhaite des rencontres pleines de sourires et d'échanges, je vous souhaite des souvenirs hauts en couleurs, je vous souhaite des souvenirs nostlagiques remplis de soleil et d'amour...
    je vous souhaite l'extraodinaire et le fabuleux...

    Je pense très fort à vous deux et vous envoie de tendres pensées...

    Florence

    ReplyDelete
  4. feliz cumpleaños a Franck!!!!
    recien postee sobre los angeles de la guarda que encuentran por el camino, y veo q no ha habido excepción alguna!!!

    ReplyDelete
  5. Gustavo LimousinJuly 9, 2010 at 2:55 PM

    Feliz cumpleaños Franck.
    Van a repetir la aventura de Miguel Strogoff.
    Buena suerte.

    ReplyDelete
  6. hélène ,hervéJuly 9, 2010 at 6:03 PM

    ouf, votre première impression sur la Russie m'avait un peu chagrinée, c'est vrai c'est moche à première vue mais les Slaves quand on les connaît , on les aime ! On pourra en reparler ...et n'hésitez pas sur les photos ,le cyrillique ça se comprend .
    A notre tour de prendre le large pour aller voguer sur l'Adriatique ...
    très bon anniversaire mon cher neveu
    bises à vous deux
    LNRV

    ReplyDelete
  7. hola amigo Frank!!! feliz cumpleañossss, happy birthday!! joyeux anniversaire! estoy con mabelita tratando de que me explique como poner comentarios desde aqui, que nunca me salen ajaja! pasenla re re lindoo! que te mimen muchoooo!!! besotesss de todos desde aca!!! lso queremos! bye bye!

    ReplyDelete
  8. Feliz cumple, Franck!!! Espero que hayas pasado un hermoso día junto a tu mujer (mi amiga) y tu otra amada (Renata! jaja. Muchos cariños y un gran abrazo desde Mardel. Besos!

    ReplyDelete
  9. Joyeux anniversaire Franckie, avec un petit jour de retard : je n'ai pas du tout oublié mais je n'avais pas accès à Internet ;-/
    Vous nous faites découvrir une Russie tellement différente des images/clichés qu'on peut en avoir, c'est passionnant.
    Bonne route ! Gros bisous

    ReplyDelete
  10. Hi Frank and Iris!
    This is Boris writing.
    please check your e-mail or just call me:
    +79147058858

    ReplyDelete
  11. Ah ces gens quand on les approche ils sont formidables
    Que de belles rencontres, vous avez un talent certain les portes s'ouvrent à vous et c'est tant mieux
    Avec un peu de retard : BON et JOYEUX ANNIVERSAIRE FRANCK, mille excuses de retraitées qui sont surbookées...!!!!!
    Rouler sur les pistes nous on adore !
    BIZZZZZZZZ d'ANISE 44

    ReplyDelete
  12. Roulez bien pour pouvoir nous joindre avant notre départ en vacances dimanche matin. Nous partons 15 jours pour randonner dans les Pyrénées espagnoles. L'an dernier, nous avons adoré ....on en a eu plein les yeux : des panoramas grandioses, très variés et... une flore tout à fait exceptionnelle !
    Nous passons par Narbonne faire un coucou à Flo et Jérémy.
    Nous suivons avec grand intérêt votre périple et nous sommes toujours stupéfaits de voir avec quelle facilité vous réalisez les rencontres ! elles ne sont jamais anodines, mais toujours authentiques, sincères, profondes et riches en émotions ! Vraiment chapeau les enfants ! et ... grand merci à tous ces gens qui vous ouvrent grand leur porte ! Apparemment les slaves semblent particulièrement attachants...Hélène et Hervé en savent quelque chose !
    Plein de gros gros bisous les enfants et à bientôt sur Skype !
    PS : n'ayez pas peur de nous envoyez des photos, vos impressions ...et de vos nouvelles : on adore !

    ReplyDelete
  13. Waw!! Alors ça ça fait vraiment plaisir: revenir à la civilisation après une semaine de route et trouver tous ces p´tits mots! un grand merci à tous!
    Comme vous avez pu le voir, les nouvelles sont déjà en ligne, on espère qu'elles vous plairont!
    Nous venons de remplir les formalités pour le visa mongol et sommes sur le point de quiter Ulan Ude. Nous y reviendrons d'ici une semaine, pour avoir notre visa et ralier la Mongolie.
    Très grosses bises à tous!

    ReplyDelete
  14. Waw! Esto si que fue lindo: volver a la civilización después de una semana de ruta y leer sus mensajitos! Miles de gracias!

    Acabamos de salir del consulado de Mongolia, vacíos pero con todos los trámites hechos. Tendremos nuestras visas dentro de una semana y entonces si podremos pasar al siguiente país. Bien ansiosos!

    Les mandamos unos abrazos enormes!

    ReplyDelete
  15. soy silvi y pablo adivina!!! estamos en chivilcoy con tus viejos,tu hermano, oti y chita.estamos difrutando de ustedes desde la pagina y en un rato vamos a comer pizza.¿COMO ANDAN?

    ReplyDelete
  16. amigaaaaaa hermosaa!!! feliz dia del amigo, porque aunque no estes aca conmigo estas en mi corazon, y recuerdo todas esas aventuras q hicimos desde q nos conocimos en el jardin! gracias por estar siempre a mi lado y ser una amiga de fierro, ya casi como mi hermana y lo sabes!! siempre te llevo conmigo, gracias por hacerme parte de tu vida! te amo firuuu! feliz dia de todos por aca tambien! te mando un abrazo enoooorme!! millones de besos par ti! y para frank tamb!

    ReplyDelete
  17. jajaj me salio anonimo y nunca te dije quien soy jaja marilina quien mas!!! te quieroooo feliz diaaa!!!

    ReplyDelete
  18. Maruuuuuuuuuu!!!!!! Que lindo mensaje!!!! Igual aunque no firmaras sabia que eras vos! Si cuando te conoci no sabias escribir!
    Me alegra mucho leerte!! Te mando un abrazo y besos gigantes!! Sabes que te adoro!!!! Cuidate mucho loqui! Tu amiga que te quiere un monton!!!!


    Pablo y Flia! Que lindo leerlos por aqui! Parece que la pasaron barbaro por Chilvi! Como nos gustaria estar ahi!!! Les mandamos abrazos enormes!

    ReplyDelete

Pour publier un commentaire, c’est très simple:
1. Ecrire le commentaire
2. Dans la liste, choisir NAME / URL
3. Dans le champ NAME, inscrivez votre nom
4. Clickez sur CONTINUE puis sur POST COMMENT
Attention: il arrive que le commentaire ne soit pas publié au premier essai. Recliquez sur POST COMMENT

Para publicar un comentario, es muy simple:
1. Escribir el comentario
2. En la lista, elegir la opción NAME / URL
3. En el campo NAME, escribir su nombre
4. Click en CONTINUE y luego en POST COMENT
ATENCION: A veces el comentario no se publica al primer intento. Hagan otro click en POST COMMENT

To send a comment is very simple:
1. Write your comment
2. In the list, pick the option NAME / URL
3. Write your name in the field NAME. You can let the URL field empty
4. Click on POST COMMENT