Comme des roms à Rome / Dos gitanos en Roma

13.1.2010.  KM 70 450  >  KM 70 692

Roma 058

Buon giorno amigos!! Ciao, ciao!

Oui, les italiens font comme ça: ils utilisent le même mot pour dire “bonjour” et “au-revoir”. On y perd un peu notre latin. Et de latin il est fortement question dans cette nouvelle entrée consacrée, vous l’avez bien compris, à Rome, où nous avons encore une fois établi un record de séjour à pas cher. Amerikando nous aura vraiment appris le système “D”.

Así son los tanos. Usan la misma palabra para decir “hola” y “chau”. Nos confunden. No sabemos si nos vamos o si llegamos. Lo cierto es que no paramos de pasar de un sitio a otro. Al momento de escribir esta entrada, ya estamos en Siena, hermosa por cierto, pero todavía no les dijimos nada de Roma. Que quieren, así es Europa: haces 200 kilómetros y si no prestas atención salís del país… Bueno, Roma entonces…

Roma 051

On y arrive de nuit mais on avait prévu le coup. C’est une des capitales les moins denses de la planète et on s’était dit que près d’un grand parc, on devrait trouver un endroit où se garer. A peine entrés, nous apercevons trois camping-cars rouillés et une Fiat Uno. Bingo! L’endroit est gratuit et, cerise sur le gâteau, nous sommes à deux pas… Du Colisée! Des roms certes, mais des roms bien placés! Nous n’attendons pas et marchons vers la vieille arène.

Llegamos de noche pero lo habíamos planificado. Roma es una de las capitales menos densas del mundo y hemos pensado que, cerca de un parque, se podría conseguir un lugar gratuito para estacionar. Apenas entramos, vemos tres casillas rodantes y una Fiat Uno. Bingo! El parqueo no cuesta nada y, cereza del postre, estamos a dos pasos… Del Coliseo! Gitanos es verdad, pero gitanos sentados en los palcos!

Roma 001

Roma 005  Roma 004

Nom d’un chien andalou que ce truc est grand! Nous repassons à ses pieds chaque matin et il marque le début de notre visite de Rome, une ville magnifique. Nous le disons d’entrée. Quand nous nous sommes bien rincés les yeux, nous marchons vers la “piaza Venezia” puis jusqu’à la “fontana de Trevi” (avec l’accent rital qui va bien).

Lo grande que es esta cosa! Y es solo el comienzo de nuestro descubrimiento de Roma, una ciudad hermosísima. Lo decimos de entrada. Luego de admirar cuan bello y cuan grande es esta construcción, caminamos hacía la “piaza Venezia” y hasta la “fontana de Trevi” (con el acento tano de circunstancia).

Roma 008

Roma 045

On poursuit vers la “piaza Navona”, avec ses trois fontaines et ses cafés sympas, le Panthéon et son armée de photographes japonais.

Seguimos con la plaza “Navona”, con sus tres fuentes y sus cafés simpáticos, el panteón y su armada de fotógrafos japoneses.

Roma 017

Roma 023

Roma 024 Roma 025

Roma 032

Roma 031 Roma 027

Toujours estommaqués par cete construction qui tient encore debout après deux-mille ans d’existence (avec une coupole qui culine tout de même à 43 mètres de hauteur), nous poursuivons notre exploration, tout heureux de déambuler au milieu d’un peuple que nous comprenons sans difficultés (la proximité avec l’espagnol est bluffante).

Todavía maravilladlos por esta construcción que sigue de pie más de dos mil años después de su edificación (con una cúpula que culi¡mina a 43 metros de altura), seguimos nuestra exploración de la ciudad, felices al poder entender todas las conversaciones (es impresionante la proximidad del español y del italiano).

Roma 007

Chemin faisant, sous le soleil et parmi l’incroyable multitude de touristes, nous passons d’une place à une autre en empruntant les rues piétonnes noires de monde à cause des soldes, nous nous imprégnons de l’ambiance curieusement provinciale qui règne souvent dans certains coins de la ville, nous sympathisons avec un sculpteur de carottes et de navets (oui, oui) et surtout, mais alors surtout, nous nous goinfrons de glaces! Et croyez nous: il y a de quoi faire!

Mientras tanto, bajo el sol y entre la multitud de turistas, pasamos de una plaza a otra, paseando por las callecitas peatonales llenas de gente por culpa de las liquidaciones, nos impregnamos del ambiente curiosamente provincial que reina en ciertas partes de la ciudad, simpatizamos con un escultor de zanahorias y sobre todo: nos llenamos de helados!

Roma 006 Roma 012 Roma 026Roma 016 Roma 020

Roma 033
Roma 034Roma 035Roma 036

La peau du ventre bien tendue, nous marchons vers la “Piaza Spagna”, célèbre pour sa grande volée d’escaliers. La nuit tombe et les lumières s’allument. La ville change complètement. Comme Richard Borhinger, nous aimons ce moment. “C’est beau une ville la nuit”

Panzas llenas, corazones contentos. Seguimos hasta llegar a la Piaza Spagna, famosa por sus inmensas escaleras. Llega la noche y se prenden las luces. Cambia la ciudad. Hasta se pone más bella. 
 Roma 043

Roma 044

Roma 049

Nous regagnons Renata et notre campement de manouches, non contents de retrouver Mario, le pauvre homme qui vit dans sa Fiat Uno et qui est devenu un copain, surtout depuis que nous l’avons approvisionné en cigares colombiens. Selon ses propres dires, il est au fond du trou et bien évidemment, nous n’avons pas demandé si on pouvait le prendre en photo… On a plus de chance que lui, ça c’est sûr… On s’endort en se disant qu’on ne devrait jamais oublier qu’il y a tant de gens qui vivent comme lui. Jusqu’à ce que chante le coq…

Volvemos a Renata y a nuestro campamento de gitanos, contentos al volver a encontrar a Mario, el pobre hombre que vive en su Fiat Uno y que se convirtió en un amigo, más que nada desde que le dimos cigarros colombianos. Es duro su destino y por supuesto no le pedimos si podíamos sacarle una foto. Tenemos suerte, eso si. No hay que olvidarse de esto… Iris cocina pasta y nos dormimos. Hasta que cante el gallo…

Roma 050

Au matin du troisième jour, nous décidons d’aller visiter le Vatican. Nous longeons le Tibre pendant près d’une heure…

A la mañana del tercer día, decidimos ir a conocer el Vaticano. Caminamos una hora a lo largo del Río Tibre…

Roma 054 Roma 053

Roma 055

Et arrivons à la cité papale, où nous pouvons nous recueillir face à la détresse et la pauvreté dans laquelle vit notre bonne église.

Y llegamos al país de los papas, donde nos podemos consternar frente a la pobreza y la extrema humildad de nuestra buena iglesia.

 Roma 057

Roma 058 Roma 060

La beauté des ouvrages d’art à l’intérieur et à l’extérieur de la basilique Saint-Pierre est à couper le souffle. Nous nous prosternons bien évidemment au pied de la fenêtre où apparaît régulièrement “Panzer Cardinal” et nous repartons l’âme en paix, légers comme les angelots sculptés un peu partout.

La belleza de las obras de arte tanto adentro como afuera de la basílica San Pedro nos dejó sin palabras. Por supuesto que besamos el piso donde camina el Papa y nos fuimos con el alma en paz, livianos como los angelitos esculpidos por todos lados.

Roma 069 Roma 071

Roma 064 Roma 062

Nous retournons vers le Tibre puis vers la kombi, prête à reprendre la route après trois jours de sédentarité.

Volvemos a caminar hacía el Tibre y luego hacía Renata, ansiosa por volver a la ruta después de tres días sin moverse.

Roma 076

C’est curieux… Nous voyageons depuis bientôt deux ans mais c’est maintenant, en Italie et si près de la maison que nous avons vraiment la sensation de vivre un voyage de noces. A cause du romantisme qui imprègne tout ce qui nous entoure? Peut-être. Ce qui est sûr, c’est qu’en Europe tout est plus facile, que le voyage est fait et que nous pensons en avoir retiré ce que nous voulions. Nous nous contentons de savourer ses dernières semaines… Avant de retrouver la vie sédentaire et les quelques défis qui nous y attendent!

Es raro… Viajamos desde ya hace dos años pero es ahora, en Italia y tan cerca de casa que tenemos verdaderamente la sensación de vivir un viaje de bodas. Por el romanticismo que impregna todo lo que nos rodea? Tal vez… Lo cierto es que en Europa todo es más fácil, que el viaje está hecho, que nos trajo lo que tenía que traer y que lo único que nos queda es disfrutar de sus últimas semanas… Antes de volver a encontrar la vida sedentaria y los desafíos que nos tiene reservados!

Roma 077Roma 078

Tic, tac, tic, tac… Le compte à rebours est lancé. A très bientòt de vous retrouver! Grosses bises!

Tic, tac, tic, tac… Estamos en la cuenta regresiva. Hasta pronto amigos! Abrazos fuertes!

10 comments:

  1. heyyy atrraversiamo amica de nuevo!! q alegria q esten tan cerquita de casa! estoy tan contenta de que ya por fin mi sobri va a conocer su proximo destino ( su casita)... q lindo!!! y ustedes van a comenzar a vivir otra historia maravollosa que es la de ser padres!! me super alegro.
    mirando las fotos me imagino q estoy ahi con ustedes observando y admirando tanta historia, tanto arte, tanta vida... me encanta y como es mi sueño Italia y sus grandiosos monumentos y obras artisticas, firu mira y disfruta un poquito por mi! jajaja! bueno sigan asi q ya falta nada... los super quiero! besosssss!
    ahh y mimitos y abrazitos como siempre para mi sobrinito hermoso q va creciendo! tia Maru!

    ReplyDelete
  2. Che!!! Los huevos no se caen de la mesita de Renata????? jajajaja

    ReplyDelete
  3. Muriel, Jacky, Emeline, MaëvaJanuary 15, 2011 at 7:51 PM

    Quelle architecture ! que ce soit extérieurement ou intérieurement, c'est très impressionnant, on est petit à côté de tout cela et on ne le dira jamais assez, vos photos de toute beauté.
    Mettez en vous plein les mirettes et profitez encore des délicieuses glaces et des bons petits plats qui ont l'air bien appétissants.
    de gros bisous à vous trois.
    J -41

    ReplyDelete
  4. ahaha! Ça nous fait plaisir de voir comme vous comptez les jours!
    Nous aussi maintenant! Et figurez vous que ça-y-est: nous sommes arrivés en france hier!!
    Nous sommes à Nice, chez lucie et Loïc, des amis de Brest et c'est génial de tout comprendre, de pouvoir raconter des conneries, parler avec tout le monde, vendre des livres... Super!
    On vous embrasse bien fort!
    et on envoie des nouvelles bien vite, avec de chouettes photos de Toscanne.
    J-37!

    ReplyDelete
  5. Hola Tía Maru!!

    Que lindo leerte! Como verás nosotros estamos recien llegaditos en Francia, Nice más precisamente.
    Ahora si nos queda un mes y medio de caravana hasta Brest para poder vender el libro y luego si a preparar la llegada del chiquitin!
    Te mandamos besos y abrazos enormes!! te queremos!!

    ReplyDelete
  6. Chouette, depuis 2 ans, nous n'avons jamais été aussi proches! Vivement Poitiers! --> Je suis à une heure de Poitiers! Je n'ai pas cours le Vendredi, mais j'ai comptabilité appronfondie le Samedi! Je ne sais pas trop comment je vais faire, mais je vais trouver une solution! Venez vite nous voir, qu'on puisse se serrer bien fort dans les bras! Gros gros bisous
    Tata Flo qui pense à vous TOUS LES JOURS!!

    ReplyDelete
  7. Ouais, ça paraît fou de se dire qu'on va se revoir dans quinze jours! Après deux ans! On a vachement hâte!
    Pour ce qui est de ton cours de compta, pas de soucis: on a trouvé une solution: on va y aller tous ensembles! Maman est une vraie chef et elle va te filer un coup de main!
    On vous embrasse bien fort!

    ReplyDelete
  8. jacqueline et christopheJanuary 19, 2011 at 1:10 PM

    Vous voilà en France !! alors quelle impression , en tout cas à nous ça nous fait tout drôle, on se disait que nous avions bcp de"travail" avec ts ces blogs, mais qu'est qu'on aime ça, voyager à vos côtés, partager, aimer, découvrir, rire avoir peur pour vous, ce fut un vrai bonheur !!
    et quel bonheur ça va être à Brest!!
    On vous embrasse fort, et au fait Le Vieux Nice est magnifique !
    jacqueline et christophe

    ReplyDelete
  9. bienvenue alors!! au plaisir de vous voir très bientôt sous le soleil breton!!

    ReplyDelete
  10. Pour nous aussi ce fut un vrai bonheur de pouvoir partager ce voyage avec vous et d'avoir toutjours un peu de monde derrière nous, de sentir que nous étions suivis... ça a été une super motivation pour encore plus ouvrir les yeux, photoraphier, mémoriser, écrire...
    Comme on vous remercie d'avoir été fidèles depuis le début!
    J- 35 maintenant! Les retrouvailles sont pratiquement là! On vous embrasse super fort!

    ReplyDelete

Pour publier un commentaire, c’est très simple:
1. Ecrire le commentaire
2. Dans la liste, choisir NAME / URL
3. Dans le champ NAME, inscrivez votre nom
4. Clickez sur CONTINUE puis sur POST COMMENT
Attention: il arrive que le commentaire ne soit pas publié au premier essai. Recliquez sur POST COMMENT

Para publicar un comentario, es muy simple:
1. Escribir el comentario
2. En la lista, elegir la opción NAME / URL
3. En el campo NAME, escribir su nombre
4. Click en CONTINUE y luego en POST COMENT
ATENCION: A veces el comentario no se publica al primer intento. Hagan otro click en POST COMMENT

To send a comment is very simple:
1. Write your comment
2. In the list, pick the option NAME / URL
3. Write your name in the field NAME. You can let the URL field empty
4. Click on POST COMMENT