YAZD, ISFAHAN, KASHAN, TEHERAN, TABRIZ: la folle semaine / Una semana de locos

14.11.2010.  KM 63 913  >  KM 65 730

Désert 030

Salam Alekum!!

C’est peut-être ce qu’il y a de plus chouette dans un voyage au long cours: on ne sait jamais vraiment ce qui va se passer demain. Rester des jours et des jours dans un même endroit puis traverser tout un pays comme des antilopes poursuivies par un incendie dans la savane… Et adorer cette fuite en avant!

Tal vez es lo más lindo de un largo viaje: nunca se sabe de qué estará hecho el día siguiente. nos podemos quedar días y días en un mismo lugar y luego atravesar todo un país corriendo como antílopes perseguidas por un incendio en la Sabana.. Y disfrutarlo!

Désert 060 Désert 061

La semaine commence sur un faux rythme: avec Cristián, Audrey, Tim, Vanessa, Martín, Mónica et Ramón, nos copains voyageurs, nous retournons dans le désert et y passons trois jours de rêve. Trois jours dans les dunes et trois nuits autour du feu; trois jours pendant lesquels nous n’avons plus pensé aux soucis de notre machine, que nous croyions réparée deux jours plus tôt mais qui s’est remise à perdre de l’huile sur la route.

La semana empieza con un ritmo falso: con Cristián, Audrey, Tim, Vanessa, Martín, Mónica y Ramón, volvimos al desierto y ahí pasamos tres días de ensueño. Tres días en las dunas y tres noches alrededor del fuego, tres días durante los cuales nunca más pensamos en la kombi, que creíamos reparada dos días antes pero que volvió a perder aceite en el camino.

Désert 003 Désert 017

Nous repartons vendredi soir, jour de Sabbat donc, avec le ciel envahi par les cerfs-volants de centaines d’enfants venus pour un rassemblement d’amateurs et  les esprits de nouveau tournés vers le meilleur moyen de réparer – enfin – la kombi.

Nos vamos el viernes a la noche, día de reposo, con el cielo lleno de los barriletes de cientos de niños venidos especialmente para esto y con las mentes nuevamente enfocadas en la mejor manera de arreglar Renata. Por favor, decinos que te anda pasando!

Désert 058

Désert 051
Désert 057 Désert 048

De retour à Yazd, nous allons d’un garage à un autre mais nous comprenons vite que notre salut se trouve dans une plus grande ville, peut-être Isfahan, 400 kilomètres plus au Nord. La mort dans l’âme, nous renonçons à Shiraz et Persépolis et nous embrassons nos amis, surtout Mohammad, Tim, Ramón et Mónica, des potes, des vrais, que nous espérons revoir bientôt. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas été si tristes au moment de quitter un endroit…

De vuelta en Yazd, vamos de un taller a otro pero entendemos rápido que nuestra salvación se encontrará en una ciudad más grande, tal vez Isfahán, 400 kilómetros más al norte. Un poco tristes, abandonamos la idea de ir a conocer Shiraz y Persépolis y abrazamos a nuestros amigos, y más que nadie a Mohammad, Tim, Mónica y Ramón, gente de primerísima que esperemos volver a ver bien prontito! Hacía rato que no nos habíamos puesto tan tristes al dejar un lugar…

Dernière semaine 002 Ramón, Mónica: fue un gustazo, un encanto y estamos esperando el primer reencuentro en Turquía!

Encore de nuit pour ne pas perdre trop d’huile, nous parcourons d’une traite les quelques centaines de kilomètres qui nous séparaient d’Isfahan, la ville d’un million et demi d’habitants qui fut jadis si belle qu’un poète la qualifia de “Moitié du monde”.

Otra vez de noche para no perder demasiado aceite, manejamos de un tirón los cientos de kilómetros que nos separaban de Isfahan, la ciudad de millón y medio de habitantes que algún día fue tan linda que un poeta la llamó “La mitad del mundo”.

Dernière semaine 012

Les mécaniciens sont des escrocs mais les réparateurs d’appareils photos éprouvés par le désert offrent leur travail pour aider le voyageur et les sites historiques ont les dimensions de leur beauté: immenses.

Los mecánicos son unos chantas pero los reparadores de cámaras arruinadas por el desierto regalan su trabajo para ayudar a los viajeros y los sitios históricos son tan bellos como inmensos.

Dernière semaine 004
Thank you Mister Massoud!!

 Dernière semaine 015 Dernière semaine 009 Dernière semaine 010

Le square de l’iman Khomeini par exemple (la moitié des endroits importants en Iran portent ce nom), mesure 500 mètres de long pour 160 de large. Il concentre certains des plus beaux bâtiments de la ville et quand la nuit tombe, le spectacle est bluffant.

La plaza del Immam Khomeini por ejemplo (la mitad de los lugares importantes en Iran llevan este nombre) mide 500 metros de largo por 160 de ancho. Concentra algunos de los edificios más bellos de la ciudad y cuando llega la noche, el espectáculo es impresionantísimo!

Dernière semaine 046 Dernière semaine 045

Comme partout en Iran, c’est l’heure à laquelle l’activité bat son plein et les travées du bazar grouillent de monde. Celui d’Isfahan est magique. C’est un de ces bazars à l’ancienne où, au détour d’une allée mal éclairée, on trouve encore de ces artisans aux mains de géants  qui passent leurs journées à taper sur des plaques de cuivre pour fabriquer les casseroles des ménagères aux cheveux couverts.

Como siempre en Irán, es la hora a la cual la actividad llega a su cumbre y hay que luchar para encontrar su camino en los pasillos del bazar. El de Isfahán es una maravilla. Es uno de estos bazares a la antigua en los cuales todavía se encuentran de estos artesanos con manos de gigantes que pasan sus días golpeando placas de cobre para fabricar ollas para las cocineras con pelo tapado.

Dernière semaine 050 Dernière semaine 048

Dernière semaine 020 Dernière semaine 049

Dernière semaine 022 Dernière semaine 021

Et puis la ville est célèbre pour ses ponts qui enjambent le fleuve Zayandé, des constructions de pierre ou même le shah avait ses habitudes, de la poésie sur chaque pile et les reflets sur les eaux calmes.

La ciudad es muy famosa por sus puentes que atraviesan el río Zayandé, construcciones de piedra en las cuales hasta el shah tenía sus costumbres, poesía sobre cada basamento y los reflejos en las aguas calmas.

Dernière semaine 041 Dernière semaine 042

Dernière semaine 030
 Dernière semaine 034 Dernière semaine 035 Dernière semaine 036

Dernière semaine 027

Bref, la ville ne manque pas d’attraits et elle aurait bien pu nous retenir plus que les trois jours que nous y avons passé si nous avions pas enfin reçu un mail du club VW d’Iran nous disant qu’ils ne peuvent nous aider que si nous montons jusqu’à Téhéran! A ce moment là, notre voie est tracée!

Ya lo entendieron, esta ciudad tiene mucho para ofrecer y nos hubiese podido retener más de los tres días que pasamos pero cuando por fin recibimos un mensaje del club VW de Irán diciéndonos que nos pueden ayudar únicamente si subimos hasta Teherán, nuestro camino estaba decidido!

Dernière semaine 029
Incroyable! Iris peut dormir n’importe où! / Si si, una futura Mama puede dormir en cualquier lugar!

De nuit une fois de plus, nous continuons vers le Nord. Chemin faisant, nous passons une journée ensoleillée à Kashan, une petite bourgade qui abrite un des jardins les plus fascinants qu’il nous ait été donné de découvrir, une merveille d’ingénierie avec des canaux et des fontaines dans tous les sens pour rafraîchir l’aristocratie du coin et une ambiance “oasis dans le désert” préservée depuis des siècles.

Otra vez de noche, seguimos hasta el Norte. En el camino pasamos un día soleado en Kashan, una cuidadcita famosa por su jardín,uno de los más fascinantes que nunca vimos, una joya de ingeniería hidráulica, con sus fuentes y canales por todos lados construidos para refrescar los aristócratas de la región y un ambiente “oasis en le desierto” preservado desde siglos.

Quand nous arrivons finalement à Téhéran, la capitale tentaculaire que nous nous étions promis d’éviter, on se rend tout de suite compte que sa réputation d’enfer automobile n’est pas usurpée. On pourrait facilement écrire quelques paragraphes sur son ambiance électrique et ses douze ou quatorze millions d’habitants occupés à courir dans tous les sens mais en fin de compte, et même s’il a eu un peu de suspense, nous n’ sommes restés que 20 heures y n’avons pris que deux photos! La première, avec Kasra, Hamid et les copains du garage, autour du moteur fraîchement démonté:

Cuando llegamos finalmente a Teheran, la capital tentacular que nos habíamos prometido evitar, sentimos rápidamente que su fama de infierno automóvil no era usurpada. Podríamos escribir parágrafos y parágrafos acerca de su ambiente eléctrico y de sus doce o catorce millones de habitantes ocupados a correr por todos lados pero al fin de la cuenta, a pesar del suspenso, nos quedamos menos de 24 horas y tomamos dos únicas fotos! Aquí está la primera, con Kasra, Hamid, los amigos del taller y el motor recién bajado:

Dernière semaine 089

Et voilà la deuxième, huit heures plus tard, avec le moteur monté et… Réparé!!! Ouaaaaaaaaiiiiiiiisssss!!! Ré-pa-ré!!

Y aquí está la segunda,  ocho horas después, con el motor montado… Y reparado!!! Siiiiiiiiiiiiiiiiii!!!! Re-pa-ra-do!!

Dernière semaine 090

Alors c’est vrai, on a toujours des petits soucis avec la boîte de vitesse mais c’est moins urgent, c’est moins grave, on sait ce que c’est et vous savez quoi? A force les problèmes ont moins de prise sur nous, on commence à savoir relativiser. On aurait bien voulu rester plus longtemps en Iran mais c’est Renata qui a décidé de la marche à suivre et vu que nos visas se terminent demain, nous passons ce soir notre dernière nuit en Iran! Demain, nous entrons en Turquie!

Bueno, lo cierto es que todavía andamos con problemitas con la caja de cambios pero es menos grave, menos urgente y saben qué? Los problemas nos afectan cada vez menos. Aprendimos a relativizar… Nos hubiese gustado quedarnos más en Irán pero fue Renata quién decidió del camino. Nuestras visas se terminan mañana y hoy pasamos nuestra última noche en suelo iraní. Mañana entramos a Turquía!

Dernière semaine 091

Premier pays sans visa depuis le Japon, séjour de trois mois si on veut… On aspire à y passer des jours tranquilles, profiter de la grossesse, finaliser nos différents projets, préparer l’Europe et les derniers mois de voyage... Iris s’est mise à fabriquer des broches, des épingles et tout un tas de choses magnifiques qu’on a hâte de vous montrer, le voyage continue et cette fois-ci, c’est nous qui allons décider de la marche à suivre!

Primer país sin visa desde Japón, estadía de tres meses si queremos… Aspiramos a vivir días tranquilos, disfrutar del embarazo, finalizar nuestros diferentes proyectos, preparar Europa y los últimos meses de viaje… Iris se puso a fabricar prendedores, hebillas y tantas cosas hermosas que estamos ansiosos por mostrar; el viaje sigue y esta vez, somos nosotros quiénes vamos a decidir los pasos a seguir!

On vous embrasse!!  /  Los abrazamos!!

20 comments:

  1. Bonjour à vous deux, je suis contente de savoir que la combi est enfin réparée! Plus de problème d'huile!! Formidable!! La Turquie ça va être formidable aussi! Profitez bien de ces pays hauts en couleurs avec une population Jeune et dynamique comme tout (Parce qu'en France, les vieux, ça courent dans les rues, (courir est relatif bien sur)
    Je vous ai envoyé 3 mails, je n'ai JAMAIS eu une seule réponse, pas un seul coup de téléphone RIEN!!! Pourtant vous voyez, je poste toujours des commentaires, je suis souvent la première d'ailleurs!!
    Je suis triste et un peu déçue aussi (forcément) mais je patiente
    Bonne continuation, bon voyage à vous,
    Je vous souhaite d'excellentes rencontres!!
    Florence qui pense à vous

    ReplyDelete
  2. Que de belles photos d'Iran, c'est absolument magique...Vous nous faites découvrir ce pays autrement.
    On espère que Renata va se tenir à carreaux maintenant !
    Bonne route et prenez soin de vous
    bisous

    ReplyDelete
  3. que hermosura va a ser este nuevo pais por fa muchas fotos please!! por aca lleno de turistas, llenos de cine del festival, el clima no ayuda, mardel esta mostrando su verdadera primavera, con lluvia y frio, cambio sol del medio oriente por lluvia y frio!! un besote a tout le monde!! los kiero muuucho!

    ReplyDelete
  4. future grand tata HélèneNovember 15, 2010 at 8:00 AM

    Que dire d'original après une quarantaine de commentaires enthousiastes sur la grande nouvelle du voyage ? notre grande joie de voir enfin un petit (ou une ?) pointer le bout de son nez dans la famille Thibaud . Attention aux nids de poule et autres dos de dromadaires peu recommandés pour une femme enceinte . J'espère que Renata enfin réparée ramènera tout le monde à bon port dans de bonnes conditions . L'Iran paraît sublime et y voyager possible sans trop de tracasseries malgré tout . J'ai hâte de lire plus de détails dans votre livre dont nous réservons un exemplaire dédicacé bien sûr .Vivement un site de coach surfing pour les seniors , j'espère que Denise et Annick y songent . Bises . Portez vous bien et prudence sur la route

    ReplyDelete
  5. Mercı les amıs!!!

    Bon... Personne ne va le croıre maıs c est comme ca: on croıt que le moteur est foutu!

    Nous sommes au mılıeu de la montagne dans un vıllage de 300 habıtantys et on a trouve ınternet par mıracle. La premıere vılle se trouve a 120 kılometres et sı tout va bıen d ıcı deux ou troıs jours nos amıs Ramon et Monıca passeront par la. On espere remorquıer la kombı juısque la.
    Icı l essence est hors de prıx et nous ne trouvons personne quı veuılle nous fıler un coup de maın. La reparatıon ne s annonce pas facıle naıs on ne desepere pas!
    On vous tıendra au courant!!!!!

    Grosses bıses

    ReplyDelete
  6. en castellano u/o ingles!! no kiero entender mal pero le paso algo a renata? (remorquıer la kombı/La reparatıon)espero prontas noticias un abrazo gigante!! los adoro

    ReplyDelete
  7. Bueno amigos... Sı tenias razon Eri: le paso algo mal a la kombi... Una vez mas.
    Cago el motor.
    Esta fundıdo.
    Asi no mas...

    Paso arriba de una montana bıen en el campo. La ciudad mas cercana esta a 120 kılometros y todavıa no sabemos como llegar dado que la grua nos querıa cobrar 177 euros. Estamos esperando a Monıca y Ramon nuestros amigos espanoles pero no estaran antes de 2 o 3 dıas.

    Vamos a necesitar ımagınacıon y suerte para salır de esta eh! Por suerte ya nos encontramos con un hombre muy bueno y por lo menos ayer dormimos en casa calentıta!

    Por fiın amigos... Ya vendran mas noticias!!

    Abrazos!

    ReplyDelete
  8. jacqueline et christopheNovember 17, 2010 at 9:48 AM

    C'est à se demander si on ne vous a pas porté la poisse en criant HOURRA RENATA VA A MERVEILLE ! J'espère que vous allez pouvoir réparer, et poursuivre votre périple ! Je crois comprendre (en espagnol) que vous amis pourraient être présents à vos côtés dans 2/3 jours ? où que vous pourriez vous faire remorquer à la ville proche de 120 kilomètres ?

    Mais je vois que vous gardez le moral, profitez bien de ce beau pays qu'est la Turquie, jusqu'à quand y serez vous, car nous y serons du 14 février au 21. Je pense que vous n'y serez plus ?

    Soyez prudents (surtout Iris) bises jacqueline et christophe des tata et tonton HEUREUX !

    ReplyDelete
  9. Hola chicos, despues de actualizarme con las entradas.. no puedo explicarles la emocion que siento al saber q seran ahora 3!! =) Mil felicidades!!!! Los quiero montones, de verdad!

    Les mando todas las mejores vibras para que el problema con la Renata se resuelva!

    Abrazos grandes chicos! y gracias una vez más por compartir su sueño con nosotros!

    ReplyDelete
  10. Bueno, bueno, amigos! parece que vamos encontrando soluciones. Estamos trabajando en importar un nuevo motor desde EEUU pero tal vez podemos conseguir uno aqui. Ya veremos... Tenemos tanta suerte contar con amigos que se preocupen y tratan darnos una mano con la busqueda!

    Bon, les copains: ça-y-est, on commentce à voir des solutions. On se dirige vers l'importation d'un oeteur depuis les USA mais on pourrait peut-être aussi en trouver un ici, en Turquie. On y travaille. En tous cas, on a tellement de chance de pouvoir compter sur des amis qui nous aident...

    Pas de soucis, Jacqueline et Christophe! Cette kombi n'a pas besoin de grand chose pour ne plus marcher comme il faut! Makheureusement, nous ne serons plus en Turquie au mois de février... Mais on devrait y rester un bon bout de temps quand même... surtout maintenant avec les problèmes mécaniques... On se reveraa au printemps!

    Grosses bises!

    ReplyDelete
  11. Como siempre impresionantes las fotos con lindos lugares y tan bien acompañados,la mamita durmiendo acapara las imagenes ,muy importante el frances volador,solo falta que Renata se acomode y se deje de joder.
    Un beso gigante los queremos hasta el cielooooo
    desde Mardel
    MHS

    ReplyDelete
  12. hola chicos!! como estan?? queria decirles q en un ratito voy a escucharlos por radio Brisas!! q alegria q me va a dar volver a escuchar sus voces..
    como siempre hermosas sus fotos y comentarios, dan ganas d estar compartiendo esta aventura con ustedes!! sigan asi y diganle a Renata que se ponga las piletas y que no cause taantos problemas si?? jaja.. y como dijo era, yo tmb cambio calor del desierto por este clima espantoso q estamos teniendo!.. por ultima amiga como estas?? como esta mi porotin/a? mandale besitos enormes! hermosisisma tu panzita! te quiero, los quiero! besotes desde aca!

    ReplyDelete
  13. Tata Muriel, Tonton JackyNovember 21, 2010 at 6:15 PM

    Enfin,nous avons à nouveau internet nous avons renoncé à "ORANGE", nous sommes à présent avec le "9 de SFR".
    Nous avons eu de vos nouvelles grâce à papa et maman.
    Nous avons eu la GRANDE NOUVELLE par maman, ma grande soeur chérie ; la venue d'un "petit trésor" pour le mois de juin, nous nous joignons à vous dans cette joie et ce bonheur alors Iris réserves toi quelques petits moments de repos en journée et puis l'heureux le futur papa se doit d'être aux petits soins pour pour Iris, sa petite fleur.
    Tout le monde pense très fort à vous, et attend votre retour à BREST avec beaucoup d'impatience, votre aventure est merveilleuse, il suffit de contempler les magnifiques payasages, et les rencontres dont vous nous faites profiter à chacunes de vos étapes, quel extraordinaire voyage de noce que le vôtre.
    Après l'Iran,vous voilà aujourd'hui en Turquie peut être allez vous vous poser un peu. Iris, il parait que tu fait de très beaux bijoux, pourrais tu me faire une petite crétion, tu la joindras à la commande de votre livre dont nous tenons avoir la primeure, bien sûr, après vos parents.
    A quand la vraie date de votre retour à BREST ? nous attendons à présent de pouvoir commencer à décompter les jours.
    Nous vous embrassons très fort.

    Affectueusement,

    Tata Muriel et Tonton Jacky

    ReplyDelete
  14. Oooooooh!! Alors ça Mumu et Jacquy, c'est vraiment un joli et gentl commentaire! On est bien contents que vous ayez récupéré internet!

    Alors on devrait annoncer la date de retour bientôt et figurez vous qu'on hésite presque à rentrer plus tôt finalement!

    On vous embrasse très fort ainsi que les filles!

    ReplyDelete
  15. Pas mal de retard mais nous avons la tête dans le guidon et notre départ approche
    C'est une redite mais que de beautés en Iran et les dunes....
    Vous êtes resplendissants, ça fait plaisir et encore merci de nous faire partager tout ceci
    Iris : reposes toi bien dès que tu peux !
    Bon nous espérons que Renata aura fait le bon choix d'arriver plus tôt en Turquie !
    Bonne chance pour la mécanique
    Gros bisous et à bientôt

    ReplyDelete
  16. Salut Iris, salut Franck
    Décidément, on dirait que le combi n'a pas envie que l'aventure se termine, plus vous approchez de l'arrivée et plus il est capricieux !
    Qu'est ce qui vous fait dire que le moteur est HS ? L'importation des USA risque d'être longue, compliquée et très chère au final, ce ne serait pas plus simple d'en faire venir un d'Europe ? Mais je suis sûr que vous allez en dénicher 1 en Turquie.
    Quoiqu'il en soit, profitez du bon temps qui s'offre à vous, merci encore pour ces aventures que vous nous faites vivre, d'ailleurs moi aussi je réserve un exemplaire de votre livre si c'est possible.
    A bientôt en pays Breizhou.

    ReplyDelete
  17. aupa xicos!!
    como les echamos de menos anoche...teníamos una pasta riquisima que se quedo muy sola sin vuestra conversación y vuestras risas...
    Por cierto, el blog cada cuanto lo actualizais?, siempre veo las mismas fotos del tio feo ese de la tabla de surf en la duna...jajajaja, no jodais que ahora teneis mas tiempo, venga Frank ilumínanos con tu verbo fluido, tenemos ganas de leer mas cosas...
    besikos y axuxones para nuestros viajeros favoritos.
    desde Mardin, a punto de cruzar la frontera, esperemos, hacia siria.

    ReplyDelete
  18. Enorme ton périple mais sur tes tofs il manque l'essentiel,une photo avec notre écharpe fétiche.

    Allez Brest.

    ReplyDelete
  19. Salut Phil! Et oui, le combi n'a pas l'air de vouloir rentrer!
    Sinon, tu vas être surpris: on a commencé par regarder les moteurs d côté de l'Europe mais figure toi que non seulement les prix sont plus élevés qu'aux USA mais qu'en plus, les coûts de transport sont, eux aussi, plus élevés!! Oui, c'est à n'y rien comprendre! Sacré pays qu'ils ont ces ricains...
    Le retour en pays breizhou comme tu dis approche à grands pas maintenant! A bientôt et attention sur les routes!

    Et sinon, mister SB29, tu trouveras quelques photos avec l'écharpe et même le maillot de nos coeurs ici: http://www.allez-brest.com/amerikando-buenos-aires-brest-combi-t17062-90.html

    Ce forum doit te dire quelque chose... ;-)

    ReplyDelete
  20. Heroes!!!
    Si que andamos mirando vuestro SPOT muy a menudo! Recién pudimos ver que andaban en Turquia todavía. Ay gente como se extrañan por aqui!
    Aprovechamos los dias para escribir mucho y por suerte va bien. Iris anda haciendo flores y el tiempo pasa tranquilamente... Demasiado tranquilamente para tener mucho que contar en el blog! Y ni hablar de las fotos... Pero algo inventaremos!

    Los queremos y abrazamos!!!!!

    ReplyDelete

Pour publier un commentaire, c’est très simple:
1. Ecrire le commentaire
2. Dans la liste, choisir NAME / URL
3. Dans le champ NAME, inscrivez votre nom
4. Clickez sur CONTINUE puis sur POST COMMENT
Attention: il arrive que le commentaire ne soit pas publié au premier essai. Recliquez sur POST COMMENT

Para publicar un comentario, es muy simple:
1. Escribir el comentario
2. En la lista, elegir la opción NAME / URL
3. En el campo NAME, escribir su nombre
4. Click en CONTINUE y luego en POST COMENT
ATENCION: A veces el comentario no se publica al primer intento. Hagan otro click en POST COMMENT

To send a comment is very simple:
1. Write your comment
2. In the list, pick the option NAME / URL
3. Write your name in the field NAME. You can let the URL field empty
4. Click on POST COMMENT